CAN_9261.jpg

La carretera austral

13 février 2011

Si, jusqu'à présent, l'Argentine nous a enchantés avec ses animaux, le Chili déroule sous nos yeux des paysages tous plus beaux les uns que les autres. On a envie de s'arrêter pour une photo à chaque virage de la route de corniche (qui n'est en fait, je le rappelle, qu'une piste!) longeant le lago General Carrera (Lago Buenos-Aires du côté argentin !) !

Des eaux dans différentes teintes de bleu dans lesquelles se reflètent les sommets enneigés de la cordillère des Andes ... les mots sont faibles pour transcrire ce que nous éprouvons.

En présence de toute cette eau (et avec la bénédiction de l'un des gardes de la réserve de Jeinemeni) je me suis mis à la pêche pour nourrir le groupe.

Deux soirs de suite nous avons mangé 2 truites chacun; un autre jour ce fut un black-bass et un petit saumon (Oui, je sais ce que tu vas dire Cédric! Les poissons , il faut les relacher! ... mais j'ai une famille à nourrir, moi !).

Depuis, ma cuillère favorite est au fond du lac, accrochée à la bouche d'un gros poisson qui, en un éclair, m'a tout arraché !

Nous remontons la "carretera austral", la Ruta 7, partie sud de la Panamericaine mais qui n'est, par ici, qu'une piste de terre. Les paysages sont sublimes et la météo exceptionnelle pour la région: un grand ciel bleu, sans un nuage et des températures proches des 30°.

Les villages indiqués sur la carte ne sont souvent que de tout petits hameaux, voire des fermes et si l'on trouve à se ravitailler, ce n'est pas d'ici que nous pourrons vous faire parvenir cet article !

Avant même d'avoir pu publier cet article tout a changé! La Carretera austral se termine face à un ponton vide ...

Nous rebroussons chemin jusqu'à Chaiten, ville dévastée par un volcan en 2008

et qui tente de renaitre de ses cendres! Vision assez lugubre que ces maisons à demi enfouies sous la boue séchée parmi lesquelles trainent des charognards.

Notre moral tombe encore d'un cran en apprenant qu'il n'y a aucune possibilité de partir (soit vers le nord, soit vers Chiloé) avant une semaine car tous les bateaux sont complets et, pour couronner le tout, la pluie se met à tomber !

Nous reprenons la ruta 7 vers le sud, pour passer du côté argentin afin de gagner Chiloé par le nord (voir une carte pour comprendre les méandres de notre trajet ).

Menu principal

Newsletter