Nouvel an

31 décembre 2010

Dans le parc national de Bosque Petrificado de Jaramillo nous cherchons tout d'abord un endroit pour bivouaquer car nous avons parcouru 50 km sur piste pour arriver ici et nous n'avons aucun envie de refaire le trajet inverse dans la foulée. Malheureusement une des gardes nous informe qu'il est formellement interdit de passer la nuit dans le parc. Après quelques longues minutes de tractations, nous arrivons à l'apitoyer et elle nous propose de dormir derrière la maison des gardes à condition que nous soyons repartis le lendemain avant l'arrivée de son chef !

Pour la remercier nous l'invitons à prendre l'apéro avec nous.

Nous échangeons longuement et finissons par sympathiser à tel point que nous sommes invités à partager le réveillon des gardes!

Ce sera une des soirées marquantes de ce voyage ... pendant des heures nous discutons de nos pays respectifs. Nous sommes bluffés par leur grande connaissance de l'histoire de France.

Le lendemain, nous partons à la découverte de ces arbres fossilisés qui parsèment le désert.

Il y a 150 millions d'années, alors que les Andes n'existaient pas encore, de grandes forêts d'araucarias couvraient la région. La naissance des Andes, en créant une barrière aux nuages, a transformé les environs en zone désertique. Les arbres tombés ont été recouverts de cendres volcaniques et les sels minéraux, en s'infiltrant dans les fibres du bois ont transformé ces troncs gigantesques en roche aux couleurs magnifiques.