French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Scandinavie 2017

Finlande 1

Ce n'est pas pour les paysages grandioses ou pour la douce chaleur estivale que l'on choisit de se rendre en Finlande. En effet, le pays n'est qu'une vaste succession de forêts et de lacs et les voyageurs qui font la traversée au retour d'un voyage en Norvège sont souvent déçus par l'absence de variété dans les paysages, pour ne pas dire la monotonie ! Mais pour qui dispose d'un peu de temps et choisit de traverser les 2100 kilomètres en empruntant au maximum les pistes, la perception sera toute différente.

Le voyage démarre progressivement; le sud, très peuplé, est parcouru de pistes très roulantes. Les Finlandais y circulent avec des voitures familiales ou des SUV. Il est un peu plus compliqué de trouver de beaux bivouacs que dans le nord, mais c’est tout à fait réalisable. Les pistes desservent des villages ou des hameaux et, outre les belles forêts de pins, nous traversons quelques zones cultivées ou des pâturages. Nous sommes à la mi-juin mais la nature semble avoir un mois de retard sur la France. Les oiseaux, en pleine parade nuptiale, font résonner les bois de leurs chants mélodieux; les sous-bois sont couverts de muguet en fleur et les très nombreux plants de myrtille n’en sont qu’au début de leur floraison. Le voyageur qui passera dans un ou deux mois, n’aura qu’à se baisser pour améliorer le quotidien avec des fruits sauvages ou des champignons. Si en plus, ce dernier est pêcheur, il pourra, sans aucune difficulté, sortir quelques brochets lors de la pose de midi. Avant 18 ans et après 64 ans, la pêche en lac est autorisée sans licence et nous avons fait une cure de brochet à toutes les sauces : grillé sur feu de bois, au court-bouillon ou en pain de poisson.

"Un touriste sait quand il part, où il va et quand il revient - un voyageur sait quand il part, ne sait pas trop où il va et ne sait jamais quand il revient" 

Nicolas BOUVIER

JoomSpirit