French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Rocheuses 1

Avant même d'avoir franchi la porte du parc national de Banff, nous sommes saisis par la majesté des montagnes qui nous entourent. Un orage gronde, éclairant le paysage d'une lumière particulière.
Dès le lendemain, la nature s'offre à nous sous un beau ciel bleu. La pureté des eaux des lacs dans lesquels se reflètent les hauts sommets parfois couverts de neige nous font rêver de grands espaces et de nature sauvage.
Nous serons vite déçus! Nous sommes en pleines vacances d'été et il y a un monde fou dans le parc. La moindre place de pique-nique est prise d'assaut et sur les sentiers proches de la route il faut parfois faire la queue pour prendre "la" photo ! Pour avoir un semblant de tranquilité, je suppose qu'il faut randonner dans l'arrière pays, loin des zones les plus connues telles que Moraine Lake ou Lake Louise car là, même à 8km du parking, c'est encore la foule.
Heureusement que la beauté de la nature environnante nous subjugue et parvient à nous faire oublier un peu le monde !
Déjà nous rencontrons de nombreux cerfs mulets et sommes accueillis par des spermophiles (les chipmunks), des marmottes et autres écureuils qui abondent tout au long des sentiers.
Nous comptons sur les jours à venir pour en prendre plein la vue et voir quelques "gros" animaux sauvages !

"Un touriste sait quand il part, où il va et quand il revient - un voyageur sait quand il part, ne sait pas trop où il va et ne sait jamais quand il revient" 

Nicolas BOUVIER

JoomSpirit