French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Le désert du Namib

Il est temps maintenant de quitter le goudron et de prendre la direction du nord, direction le désert du Namib.
Les pistes sont très roulantes et très larges dans l'ensemble,un peu moins larges mais tout aussi roulantes lorsque nous pénétrons dans une réserve où nous avons réservé un emplacement de camping.

Les couleurs sont magnifiques; sable orange, herbe jaune, montagnes rouges et au milieu de tout cela nous voyons de plus en plus d'animaux: springboks, oryx, chacals, girafes ...

Nous avons l'impression d'être seuls au monde. Très peu de personnes sur les pistes et emplacements de camping très éloignés les uns des autres. Très souvent chaque emplacement dispose de son propre bloc sanitaire.

Chaque jour nous fait découvrir de nouveaux paysages plus beaux les uns que les autres, le point d'orgue étant le parc de Namib Naukluft (bien que de nous retrouver au milieu de la foule des touristes ne soit pas toujours très agréable.)
Comment rester insensible face à ces dunes de plus de 300 m de haut. Deadvlei, plus particulièrement est un endroit magique. C'est une cuvette salée, plate et blanche recouverte d’argile au milieu des dunes rouges Et contrastant avec le blanc du sel, des arbres noirs, morts il y a plus de 800 ans se dressent vers le ciel bleu.

"Un touriste sait quand il part, où il va et quand il revient - un voyageur sait quand il part, ne sait pas trop où il va et ne sait jamais quand il revient" 

Nicolas BOUVIER

JoomSpirit