French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Turquie - 06

02 et 03/09/2013

Longue descente sur piste sablonneuse sous les pins. 

Il y a toujours autant de ruches et d'apiculteurs au travail !

Nous arrivons à créer un embouteillage dans la traversée d'un village ... avec 3 voitures et un tracteur ! Il faut dire que les rues sont vraiment très étroites! 

Il y a toujours autant de fontaines au bord de la piste et lorsqu'il n'y a pas d'eau qui coule, il y a une petite réserve pour désaltérer les passants !

Je vais ici faire une parenthèse pour vous parler des Turcs. Nous étions en train de faire le plein d'eau quand une mobylette avec deux passagers s'arrête. Visiblement ils souhaitent remplir une bouteille. Nous leur faisons signe de passer car c'est beaucoup plus long de remplir un réservoir de cellule ! Une fois leur bouteille remplie, la dame s'approche et nous offre ... un paquet de chewing-gums ! Et ce n'est pas la seule fois qu'une telle chose nous est arrivée.

Nous souhaitions "humer" l'atmosphère des petits bars de village. En ayant trouvé un très agréable avec sa terrasse sous les arbres, nous y commandons 3 thés (la boisson nationale !). Un vieil homme s’assied à notre table et se met à nous parler ... bien que nous ne comprenions rien ! Les autres personnes nous font comprendre qu'il est trop âgé (90 ans) pour réaliser que nous ne parlions pas sa langue! Au moment de payer le garçon explique (par signes) qu'il refuse et que nous sommes ses invités !  

Une autre fois, alors que nous stationnons sur la place d'un village, un homme vient nous saluer puis se dirige vers un stand de fruits et nous achète des brunions .

Une autre fois encore, un camionneur s’arrête à notre hauteur, klaxonne et nous fait venir pour nous offrir des pêches; un peu plus tard ce sera un automobiliste qui nous offre des pommes ...

Ainsi sont les Turcs hors des circuits touristiques !

Nous rencontrons à présent des cultures de citronniers et de grenadiers en plus des figuiers et des oliviers.

En soirée nous retrouvons une piste de montagne très accidentée ... mais il suffit d'enclencher les vitesses courtes et les véhicules grimpent tout en douceur !

Bivouac en altitude (1200 m) avec une très belle vue sur la plaine.

Lors de la traversée de cette plaine, le lendemain, nous découvrirons de nombreux champs de tabac. Les feuilles sont très petites par rapport à chez nous.

Nous arrivons à Pamukkale en début d'après-midi et une fois le lieu de bivouac choisi, nous patientons à la terrasse d'un restaurant afin de faire la visite du site en soirée!

"Un touriste sait quand il part, où il va et quand il revient - un voyageur sait quand il part, ne sait pas trop où il va et ne sait jamais quand il revient" 

Nicolas BOUVIER

JoomSpirit