USA_6325.jpg

Twyfelfontein et Palmwag

Nous faisons tout d’abord un arrêt à Twyfelfontein. Le site est habité depuis au moins 6 000 ans. Cet endroit a été utilisé comme lieu de culte pour mener des rites chamaniques. Pour le déroulement de ces rituels, plus de 2 500 gravures rupestres ont été créées. C'est une des plus grandes concentrations d'art rupestre d'Afrique.

Il est temps maintenant de nous diriger vers Palmwag qui se situe au nord du Damaraland.

Ici commence le royaume des éléphants du désert. Ils remontent et descendent les lits asséchés des rivières à la recherche d'eau et de nourriture.

Soudain, alors que la piste s’élève avant de plonger pour traverser le cours de la rivière éphémère Uniab, nous nous trouvons nez à nez avec une personne qui nous fait de grands signes pour nous stopper. Au même instant j’aperçois les éléphants à l’ombre d’un arbre. Mon cœur s’emballe, la joie est immense ! D’autres voitures s’arrêtent, formant un barrage infranchissable pour la troupe d’éléphants qui commencent à s’agiter.  A peine avons-nous déplacé les voitures que la matriarche se met en marche, suivie de toute la troupe qui franchit la route, poursuivant son errance à la recherche d’un peu d’eau.

Avant d’atteindre l’entrée du terrain de camping, nous passons une barrière sanitaire. Les barrières sanitaires servent à empêcher la nourriture d'origine animale en provenance des terres communautaires du Nord de passer vers le Sud et ses grandes fermes blanches pour éviter toute contamination éventuelle du bétail.

Notre emplacement de camping se situe le long du lit à sec de la rivière Uniab. Nous savons d’expérience qu’il arrive que les éléphants traversent le terrain la nuit et dormons toutes fenêtres ouvertes, malgré le froid. C’est Eve qui aura la chance de voir passer l’un de ces gros mammifères tout près de sa tente.

La journée du lendemain sera consacrée à un safari dans la concession de Palmwag, à la recherche du rhinocéros noir et des fauves. Suite à un mauvais choix de secteur, nous ne verrons que des girafes et les antilopes habituelles mais la conduite sur ces pistes techniques sera un vrai bonheur.

Le soir, c’est toute une troupe d’éléphants qui viendra se nourrir tout près de notre emplacement.

Menu principal

Newsletter