Yaxha et Tikal

Yaxha et Tikal; visite de deux sites archéologiques mayas.

Mais qui étaient les Mayas ?

La civilisation maya est une des plus anciennes civilisations d'Amérique : ses origines remontent à la préhistoire.
Elle occupait à l'époque précolombienne un territoire correspondant actuellement à une partie du sud du Mexique, au Belize, au Guatemala, au Honduras et au Salvador. Le monde ne savait presque rien des Mayas il y a deux cents ans. La forêt avait repris ses droits sur la plupart de leurs cités, et, peu après la conquête espagnole, aux XVIe et XVIIe siècles, les prêtres européens avaient brûlé la quasi-totalité des livres en écorce de figuier laissés par les Mayas.

Le site de Yaxha est niché au coeur d’un parc national somptueux. Les ruines des structures d’une ancienne cité maya y sont en effet dissimulées sous une végétation abondante. C’est au 8e siècle après J-C que la cité atteint son apogée, alors qu’elle compte quelques 20 000 habitants et plus de 500 structures architecturales.

Tikal est l'un des plus grands sites archéologiques et centres urbains de la civilisation maya précolombienne.
La ville a été complètement cartographiée et on sait qu’elle couvrait une superficie de plus de 16 km2 et rassemblait environ 3 000 structures pour une population variant de 10 000 à 90 000 habitants.

C'est au petit matin que nous commençons la découverte du site, alors que quelques nappes de brume viennent encore noyer le haut des pyramides.
Le soleil à peine levé, la jungle se met à résonner des cris des singes hurleurs tandis qu'un pic tambourine sur un arbre mort. Une bande son qui crée une telle ambiance qu'à la découverte des grandes pyramides émergeant de la végétation l'on se prend pour Indiana Jones.