Une finca de café

Après l'ascension du volcan Pacaya, nous prenons la route vers le nord, direction Coban.

Le lendemain matin, nous allons visiter une finca de café.

On nous y explique tout le processus de la culture du café.

Arbuste à feuilles persistantes, le caféier vit une cinquantaine d’années et ne pousse que dans les régions tropicales, le plus souvent sous des bananiers car il a besoin de 50% d'ombre.
Il produit ses premiers fruits (appelés cerises par les producteurs) au bout de trois à cinq ans après le semis.
Les fruits du caféier ne mûrissent pas tous en même temps et changent progressivement de couleur, passant du vert au rouge. C’est pourquoi, dans les meilleurs crus, la récolte est effectuée à la main et peut durer jusqu’à trois mois, car un même arbuste nécessite plusieurs passages.

Les cerises récoltées renferment chacune deux graines, qui sont séparées du reste du fruit dans les six heures suivant la récolte.
Les fruits sont lavés avant de passer dans une machine à dépulper. Puis ils sont placés 3 jours dans des cuves pour fermenter et sont régulièrement brassés. Après un dernier lavage, les grains sont mis à sécher sur des claies au soleil ou passent dans un séchoir mécanique avant d'être expédiés pour torréfaction.

Impossible de visiter un tel endroit sans déguster un excellent café.

Pour terminer la visite de façon ludique, nous avons  parcouru la plantation sur 7 tyroliennes, frôlant la cime des bananiers ou traversant un étang ... de quoi retrouver un temps une âme d'enfant.