French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Namibie 2018

Villes côtières

Après ces quelques jours passés dans le désert, cela fait tout drôle de se retrouver en ville et, qui plus est, au bord de la mer.
Les villes sont rares, nous profitons donc de notre passage à Walvis Bay, le seul port en eau profonde de Namibie, pour faire le ravitaillement

avant d'aller au bord de l'eau pour pique-niquer face à une grande colonie de flamants roses et autres oiseaux marins.

Une cinquantaine de kilomètres plus au nord se trouve la ville de Swakopmund.
Je cite Wikipedia : "C'est sans doute la ville de Namibie où on parle le plus allemand. Station balnéaire luxueuse pour les touristes européens et sud-africains, elle est un point de passage obligé entre les dunes du désert du Namib, la Côte des squelettes et le nord du pays. La ville se prête peu à la baignade du fait d'une eau particulièrement froide et de la présence de nombreux requins, tout au long de la côte namibienne.
L'attrait de la ville est son architecture germanique du bord de la Baltique du début du XXe siècle, ses promenades où il fait bon flâner ou les pâtisseries de la Kaiser Wilhelm Straße. Swakopmund et ses rues aux noms allemands ont longtemps paru être une aberration anachronique. Située non seulement en Afrique mais aussi au milieu du désert. C'en est devenu son principal attrait touristique. "

"Un touriste sait quand il part, où il va et quand il revient - un voyageur sait quand il part, ne sait pas trop où il va et ne sait jamais quand il revient" 

Nicolas BOUVIER

JoomSpirit