French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Namibie 2018

En route vers le sud

Nous prenons la route vers le sud.
Trois étapes doivent nous mener à moins de 100 km de la frontière avec l'Afrique du Sud.
Dès les premiers kilomètres la magie opère. La route est un long ruban rectiligne qui traverse des paysages de savane.

Certains arbres hébergent des nids de républicains sociaux. ces petits oiseaux construisent un gigantesque abri collectif, pouvant peser jusqu'à 300 kg et abriter 500 oiseaux.


Nous apercevons nos premières girafes et même si elles étaient dans une propriété (certaines propriétés ont la taille d'un canton français !), nous sommes comme des gamins !

Ce n'est qu'une fois de retour en France que nous avons appris que certaines de ces réserves sont des réserves de chasse où l'on peut, en payant de grosses sommes, tirer presque n'importe quel animal, du petit dikdik au léopard en passant par les antilopes, les zèbres mais aussi les girafes et les éléphants !
Le paysage change continuellement, à l'est de Keetmanshoop, la route cède la place à une large piste très roulante. Nous découvrons les premiers Kokerbooms ou " arbres-carquois ". Plutôt qu'un arbre, c'est en fait une plante géante et robuste (aloe vera), portée par un tronc raide et blanc, que coiffe une boule de feuilles étroites et épaisses.

Plus au sud, nous découvrons le Fish River Canyon qui est qualifié de "deuxième plus grand canyon après le Grand Canyon des Etats-Unis". Même si le cadre est très beau nous n'y ressentirons pas la même émotion qu'aux USA.

"Un touriste sait quand il part, où il va et quand il revient - un voyageur sait quand il part, ne sait pas trop où il va et ne sait jamais quand il revient" 

Nicolas BOUVIER

JoomSpirit