French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Cuba 2018

Cuba des voitures américaines

Une série de rébellions, au XIXe siècle manque de renverser le pouvoir colonial espagnol, mais accroît les tensions entre l'Espagne et les États-Unis, ce qui aboutit à la guerre hispano-américaine et conduit finalement à l'indépendance de Cuba en 1902.

Pourtant, c'est une véritable occupation américaine de l'île qui commence. Dès les années 20, la mafia des États-Unis a commencé à voir dans l'île un endroit propice au trafic du rhum et d'autres boissons alcoolisées. A partir de 1930, cette organisation criminelle étend son emprise sur toutes sortes de jeux interdits, sur le tourisme et les bas-fonds de la politique cubaine. De nombreux hôtels et clubs aujourd'hui célèbres ont été les lieux de rendez-vous préférés des principaux magnats de ce business.

Suite à la révolution menée par Fidel Castro, les américains quittent le pays en 1959 en laissant toutes leurs richesses sur place. Voilà pourquoi on trouve principalement des voitures américaines construites entre 1949 et 1959. Les Cubains les maintiennent en état de rouler en fabricant des pièces de rechange ou en remplaçant carrément les moteurs d'origine par des moteurs sud coréens!

Avec le développement du tourisme et des métiers indépendants, les propriétaires des plus belles autos en font des taxis.

"Un touriste sait quand il part, où il va et quand il revient - un voyageur sait quand il part, ne sait pas trop où il va et ne sait jamais quand il revient" 

Nicolas BOUVIER

JoomSpirit